Economie

La Banque européenne d’investissement et la BAD mettent en place un fonds pour booster les PME africaines

La Banque européenne d’investissement (BEI), représentée par son président, Werner Hoyer, et la Banque africaine de développement (Bad), elle aussi, représentée par son président, Dr. AdesinaAkiwumi, soutenues par la Commission de l’Union européenne, ont signé, ce lundi, au siège de la BAD à Abidjan, une convention de partenariat, dénommée BoostAfrica, en vue d’apporter une aide à plus de 1500 start-ups et PME africaines. Avec pour objectif final de faciliter la création d’au moins 5000 emplois directs et 100 000 emplois indirects.

BoostAfrica, selon les signataires, est une initiative qui vise à favoriser l’esprit d’entreprise des jeunes africains. Ils y entendent stimuler le potentiel entrepreneurial des jeunes africains et les amener à créer des entreprises performantes et innovantes. Pour se faire, un premier investissement de 150 millions d’Euro sera injecté à la fois par la Banque européenne d’investissement et la Bad accompagnées par d’autres partenaires au développement. Cette somme devrait permettre la mobilisation à terme d’1 milliard d’Euro pour financer au moins 1500 start-ups et PME sur le continent. Ce qui devrait permettre la création de 5000 emplois directs et de 100 000 emplois indirects.

« Il faut créer un nouvel espoir pour les jeunes africains », dira le président de la BAD à l’issue de la signature de cet accord de partenariat. Pour lui, BoostAfrica est « un fonds de confiance » destiné à financer des idées rentables dans les secteurs tels que l’agriculture, la santé, l’éducation, etc. A en croire le président de la BEI Werner Hoyer, cette initiative sera principalement orientée vers « les pays fragiles ».

Avant cette signature, il faut mentionner que le président de la BEI a procédé au lancement de la deuxième édition de l’Africa Day qui a réuni plus 300 chefs d’entreprises et experts autour du thème de l’emploi des jeunes, de l’entrepreneuriat et de l’innovation. Il mettra à profit son séjour dans la capitale économique ivoirienne pour visiter les projets financés par la BEI et ouvrir un bureau régional de la BEI pour l’Afrique de l’ouest à Abidjan.

Franck Ettien

Commentaires (Facebook)

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page