ActualitéInternational

Les organisations estudiantines interdites d ‘ activités sur les campus

Le gouvernement béninois a annoncé mercredi, l’interdiction jusqu’à nouvel ordre de toute activité émanant des fédérations, unions, associations ou organisations faitières d’étudiants dans toutes les universités nationales du pays.

Cette mesure, explique Pascal Koupaki, ministre d’Etat, secrétaire à la Présidence de la République, fait suite à des enquêtes qui ont révélé que les organisations estudiantines recrutent du personnel parmi d’anciens militaires et organisent des actes de tortures, de vandalisme et des cas de violence sur les campus.

« Face à la recrudescence des faits de violence et de vandalisme et pour des raisons qui sont inhérentes à l’ordre public, les conditions d’exercice des activités et/ou de reconnaissance des associations d’étudiants sont définies par décret pris en conseil des ministres », a martelé Pascal Koupaki évoquant le sort des creusets estudiantins.

Au Bénin, trois organisations estudiantines à caractère syndical (UNEB, UNSEB et FNEB) sont reconnues et interviennent depuis des décennies dans les universités publiques avec pour vocation principale, la défense des droits des étudiants et la lutte pour l’amélioration de leurs conditions de vie et d’études.

A ces organisations légales s’ajoutent plusieurs autres creusets spécialisés ou même à caractère régionaliste et ethnocentrique animés par les étudiants sur les campus.

2016-10-06 15:20:25

DJ/cat/APA

Commentaires (Facebook)

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page