Flash-info

Côte d’Ivoire: les fonctionnaires suspendent leur grève et appellent à la reprise lundi

Commentaires (Facebook)

Articles Liés

ActualitéEconomiePolitiqueSociété

Côte d’Ivoire: les fonctionnaires suspendent leur grève et appellent à la reprise lundi

Les organisations syndicales des fonctionnaires ivoiriens ont annoncé, dimanche soir, la suspension de leur grève qui avait été reconduite pour  cinq jours à compter de ce lundi.

Théodore Gnagna Zadi qui s’exprimait  sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI-service public) au nom des deux organisations syndicales que sont la plate-forme nationale des organisations professionnelles du secteur public et l’intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire, a  invité les fonctionnaires à la «reprise  dès ce lundi 23 janvier 2017 à 7h30mn ».

« Camarades je voudrais vous informer que les deux organisations ont décidé de suspendre leur mot d’ordre de grève pour donner une chance aux discussions qui seront faites dès ce mardi à 16h. Sur cette base, je vous invite à la reprise dès ce lundi à 7h30. Camarades,  reprenez le travail pour que notre pays reprenne », a invité  Théodore Gnagna  Zadi qui   estime que les négociations des organisations syndicales de fonctionnaires avec le gouvernement jeudi et vendredi dernier et encore ce dimanche soir, témoignent de « l’expression de la volonté du gouvernement de maintenir la discussion».

C’est depuis le 09 janvier dernier que les fonctionnaires ivoiriens sont entrés en grève. Au terme des négociations jeudi et vendredi dernier et encore ce dimanche soir, apprend-t-on,  le gouvernement ivoirien a accédé à trois points de revendications sur cinq principaux inscrits sur la plate-forme revendicative des grévistes.

Avant la décision de ce dimanche soir de reprendre le travail, les deux organisations de fonctionnaires avaient décidé samedi à  l’issue d’une Assemblée générale, de la reconduite de la grève pour cinq jours à compter de ce lundi.

Les deux points d’achoppement entre les fonctionnaires et le gouvernement sont le paiement des stocks des arriérés liés aux mesures actées par le gouvernement en 2009 qui s’élève à 249,6 milliards de FCFA et la revalorisation indiciaire de 150 points pour les emplois ne bénéficiant pas d’une grille particulière estimée à 21 milliards de FCFA.

L.Barro

Commentaires (Facebook)

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page